Réseaux sociaux et flux RSS

Cet article s’insère dans un ensemble destiné à montrer le cheminement nécessaire pour construire une plateforme de veille à partir d’outils gratuits.

Nuage de tags sur le thème des réseaux sociauxUn nombre considérable de professionnels et d’entreprises sont présents sur les réseaux sociaux. Une étude réalisée par Millward Brow pour Google [1] montre l’impact grandissant des réseaux sociaux dans un contexte professionnel. En effet 67% des répondants français pensent que les entreprises utilisant les réseaux sociaux progressent plus vite que les entreprises ne les utilisant pas. De même, 45% d’entre eux estiment que les entreprises n’adoptant pas une stratégie sur les réseaux sociaux ne survivront pas.  Il devient donc primordial de surveiller l’activité sur les réseaux sociaux afin de s’informer sur les évolutions des secteurs professionnels, les innovations,… De larges différences s’observent entre les réseaux sociaux et c’est pourquoi notre surveillance se divise en 5 axes : Facebook, twitter, Google +, LinkedIn et Viadéo.

 Les réseaux sociaux constituent donc une source que l’on peut difficilement ignorer mais dans un certain nombre de cas, ceux-ci ne proposent pas directement de flux RSS. Il est donc nécessaire d’en créer de toutes pièces.

  • FacebookLogo Facebook

Bon nombre de professionnels ont compris l’utilité d’instaurer une présence sur Facebook car son taux de fréquentation le rend incontournable. Bien que davantage orienté vers un contenu populaire, les entreprises l’utilisent pour faire connaitre leurs organisations et partager des informations. Nous allons donc nous focaliser sur les pages et groupes crées par les entreprises et les professionnels.

Astuce : Lorsque l’ID de la page Facebook n’apparaît pas, utiliser l’une ou l’autre de ces solutions …
◦ Un outil online permet de retrouver l’ID d’une page ou d’une personne :
http://nepallica.com/how-to-find-facebook-profile-page-id
◦ Un outil à télécharger permet de retrouver l’ID d’une page ou d’une personne : http://jobyj.in/api/find-facebook-page-id-or-user-id-online/

  • Surveillance d’un groupe Facebook
    Pour obtenir les flux RSS d’un groupe Facebook, utiliser Wallflux : http://www.wallflux.com/.
    Il suffit de rentrer l’ID du groupe à surveiller dans la boite de recherche Wallflux (ID identifié par exemple avec Google ou avec la barre de recherche Facebook).On peut également utiliser l’application « Facebook Groups as RSS » pour obtenir le flux RSS mis à disposition par les groupes auxquels on est inscrit.

Nota : L’administrateur d’un groupe peut créer un flux pour le groupe qu’il anime. Cependant il peut décider du niveau de confidentialité de son groupe : ouvert / fermé / secret. Ceci explique qu’il ne soit pas possible – dans certains cas – de créer de flux pour un groupe donné.

  • Surveillance de son propre statut ou des notifications (utile lorsqu’une entreprise souhaite surveiller les échanges concernant l’activité de son compte Facebook et souhaite obtenir ces informations directement dans ses flux RSS – sans avoir à ouvrir Facebook).
    Cliquer sur le logo notifications situé à gauche de la barre de recherche. Puis cliquer droit sur RSS et choisir dans le menu contextuel « copier l’adresse du lien » qui doit être ainsi composé :http://www.facebook.com/feeds/notifications.php?id=1463170386&viewer=1463170386&key=AWgBAGaujjKFb27M&format=rss20On peut ensuite coller ce lien dans un agrégateur de type Yahoo Pipes pour traiter les informations collectées.

Pour obtenir un flux sur les différentes informations attachées à son propre compte (sans avoir à se connecter au compte Facebook), il suffit de reprendre l’URL précédente et de changer le champ d’application « notifications »
–> Le flux RSS du profil :
http://www.facebook.com/profile.php?id=1463170386&viewer=1463170386&key=AWgBAGaujjKFb27M&format=rss20
–> Le flux RSS du statut :
http://www.facebook.com/feeds/status.php?id=1463170386&viewer=1463170386&key=AWgBAGaujjKFb27M&format=rss20

–> Le flux RSS des posts :
http://www.facebook.com/feeds/share_posts.php?id=1463170386&viewer=1463170386&key=AWgBAGaujjKFb27M&format=rss20

–> Le flux RSS du  statut de ses relations (amis) :
http://www.facebook.com/feeds/friends_status.php?id=1463170386&viewer=1463170386&key=AWgBAGaujjKFb27M&format=rss20

–> Le flux RSS des posts de ses amis :http://www.facebook.com/feeds/share_friends_posts.php?id=1463170386&viewer=1463170386&key=AWgBAGaujjKFb27M&format=rss20

Pour plus d’informations : tutoriel de Arenghot.com

  •  TwitterLogo twitter

Twitter revêt en comparaison de Facebook un caractère plus professionnel. Il est perçu comme un relai d’information, un lieu d’expression des opinions et donc de veille. Il s’agit d’un réseau social de microblogging [2] : l’information est courte et orientée. La surveillance s’effectue sur les personnes comme sur les groupes. De par leurs différentes caractéristiques, Twitter et Facebook semblent complémentaires, la tendance générale, d’assurer simultanément une présence sur ces deux médias le montre bien. Dans le cadre d’une veille, la surveillance de Twitter et de Facebook va permettre d’obtenir soit un contenu bref et informatif soit un contenu plus approfondi.

La recherche peut être effectuée sur le corpus de Twitter (tweets, listes ou statuts (profils) grâce au moteur de recherche: twittersearch.
Afin de créer des fils RSS sur Twitter lorsqu’il n’en propose pas, différentes méthodes peuvent être employées pour suivre les diverses modalités d’information. En voici quelques-unes :

  • Par ailleurs, on peut également effectuer une recherche sur Twitter avec le moteur de recherche sur les réseaux sociaux Ice Rocket et récupérer les résultats sous forme de flux RSS.

Nota : pour plus d’informations : Twitter : 10 astuces pour les flux RSS, CaddeRéputation

  • Google+Logo Google+

Google + qui fonctionne d’une manière similaire à Facebook est un réseau social émergent qui semble aussi intéressant à prendre en compte. Google + se décompose en plusieurs services dont deux nous intéressent tout particulièrement : les Circles (partager avec ses contacts des informations en ayant la possibilité de pondérer à sa guise ce partage pour mettre en valeur certaines informations pour tel ou tel cercle de contacts) et les Hangouts (conversations avec un ou plusieurs contacts).

Pour obtenir l’URL du flux d’un membre de google+, il faut repérer l’ID de ce membre. En cliquant sur son nom on obtient par ex :
https://plus.google.com/116731787320986144382/posts
116731787320986144382 étant l’ID.
On va devoir transformer l’URL en flux ainsi : http://googleplusrss.nodester.com/ID

  • Viadéo et LinkedinLogo LinkedIn

Viadéo et LinkedIn sont les leaders des Réseaux Sociaux Professionnels (RSP). Ce type de réseau est spécifiquement adapté à une communication professionnelle contrairement à Facebook, Google+ ou Twitter où la communication est également d’ordre privé. Ces deux RSP sont utilisés dans le but d’accroître sa notoriété professionnelle, retrouver des connaissances, entretenir son réseau, trouver des partenaires, communiquer, s’informer.

Logo viadéo

Viadéo est composé de 3 catégories (le profil, les contacts, les actions : messages, hubs, annonces). LinkedIn propose des fonctionnalités similaires, dont l’administration de groupes ou de pages.

En termes de recherche d’information nous sommes concernés par le contenu issu des hubs et groupes, espaces où les membres de ces deux réseaux professionnels communiquent. En l’absence de flux RSS préétablis, utiliser DIPHUR ou bien Yahoo Pipes pour obtenir les flux d’intérêt (Voir les modules de Yahoo Pipes – Fonctionnalités). Cependant, notons que la veille à partir des flux RSS issus des réseaux sociaux se heurte parfois à un problème de confidentialité des données : certaines ressources restent de ce fait inaccessibles.

La quantité d’information générée par la Veille sur les réseaux sociaux étant en expansion continue, un filtrage est nécessaire. Les fonctionnalités offertes par Yahoo Pipes permettent d’assurer cette fonctionnalité.

Regard critique sur les réseaux sociauxRegard critique sur les réseaux sociaux. On peut se poser la question de savoir en quoi ces réseaux sont réellement « sociaux », et en quoi contribuent-ils à l’intelligence collective ? En quoi amènent-ils une réflexion nécessaire à l’échange intellectuel et à la découverte de connaissances ?

Reconnaissons qu’en dehors de l’évènementiel, de l’anecdotique, souvent « irremplaçables » par exemple dans les domaines politique, économique et des entreprises, dans une majorité de cas le  « papotage » l’emporte sur l’argumentation ; la rumeur sur la construction de la vérité, la communion artificielle sur le dialogue exigeant [3].
D’autant que, beaucoup d’informations reprennent les contenus de blogs, d’articles, d’informations que l’on retrouve sur le Web et publié parfois préalablement, souvent simultanément (voir les options cliquables orientant le signalement de contenus sur Facebook, Twitter, LinkedIn,…).

En ce qui concerne Twitter, deux conclusions nous semblent devoir être tirées de notre pratique :
– le format (140 caractères) s’il est adapté au signalement de faits et évènements, laisse à désirer quant à la profondeur de l’information transmise en regard de la contextualisation nécessaire à la démarche de Veille ;
– Ces informations parcellaires et répétitives ne font souvent qu’encombrer la page de résultats pour un gain d’information faible.


[1] Etude réalisée via un questionnaire en ligne du 24 février au 14 mars 2012 à travers 7 pays d’Europe, auprès de 2700 salariés (502 en France) dont 85% sont issus d’entreprises privées d’au moins 50 salariés.
[2] Possibilité de poster des messages contenant au maximum 140 caractères : les tweet
[3] BENTOLILA Alain. Facebook ou la peur de l’autre. In : Débats et opinions, Le Figaro, 25 Mai 2012. P.1


Ce contenu a été publié dans Méthodes et outils, Outils logiciels pour la gestion de l'information, Veille métier, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *